D'abord, les bonnes conditions pour peindre

Avant de vous lancer dans la peinture elle-même, il convient de préparer le travail.
Concrètement, cela signifie :
Veiller à ce que la température de la pièce soit comprise entre 10 et 20°C. Lorsqu’il fait chaud, la peinture sèche trop vite. Au contraire, par temps froid, elle sèche plus lentement, voire pas du tout. Si possible, réglez le chauffage en conséquence, ou attendez des jours meilleurs.
Veillez à assurer une humidité relative adéquate. L’air est trop sec ? Disposez des petits récipients d’eau dans la pièce. L’air est trop humide ? Allumez le chauffage.
Lorsque vous peignez, éviter de trop aérer pour ne pas créer de courant d’air. Attendez d’avoir fini pour ouvrir les fenêtres, ce qui accélérera le séchage de la peinture. N’ouvrez pas les fenêtres lorsqu’il fait trop humide à l’extérieur.
Avant d’appliquer la dernière couche de peinture, aspirez le sol et reportez à plus tard les travaux occasionnant de la poussière dans la maison.

La qualité de l’application d’une peinture dépend avant tout de la préparation de la surface, donc comment préparer un murs avant penture ?


Réparer les trous, coups, fissures avec l’enduit de rebouchage

  1. Éliminez avec le couteau à enduire toutes les parties qui se détachent.
  2. Préparez l’enduit de rebouchage en le mélangeant
  3. Prenez de l’enduit de rebouchage sur le couteau à enduire et appliquez-le sur le manque. Comblez la totalité du trou, de la fissure. Laissez sécher.
  4. L’enduit de rebouchage a tendance à se rétracter en séchant. Répétez une ou deux fois l’étape 3 jusqu’à ce que le trou, le coup ou la fissure soit totalement comblé.
  5. Poncez toutes les irrégularités pour obtenir un support lisse.


L'astuce du pro !
Il est toujours préférable de reboucher une fissure importante en 2 ou 3 fois plutôt que de tenter l’opération en une seule fois. L’application d’une quantité importante d’enduit de rebouchage prolonge considérablement le temps de séchage et requiert souvent un important travail de ponçage.


Nettoyer la surface à repeindre



Chaque support nécessite un nettoyage spécifique :

Nouveaux murs, plafonds : Dépoussiérez à l’aide d’une brosse douce puis passez un chiffon humide sur la surface.

Murs sales : Nettoyez-les avec un bon dégraissant type lessive Saint Marc. Laissez bien sécher.

Murs en brique, ciment ou béton : Éliminez les parties qui se détachent ou s’effritent à l’aide d’une brosse dure, puis dépoussiérez.

Bois : Si nécessaire, dégraissez, poncez légèrement et dépoussiérez soigneusement.

Vieux supports poreux : Poncez toutes les irrégularités pour obtenir un support lisse.

Anciennes peintures non poreuses : Éliminez la poussière à l’aide d’une brosse douce. Il n’est pas nécessaire de lessiver les murs, sauf s’ils sont gras.

Plaques de plâtre : Éliminez la poussière à l’aide d’une brosse douce.


Et voilà, vous savez préparer un murs avant peinture, les surfaces à peindre sont prêtes !
Maintenant, il faut préparer sa peinture ...