Nos recommandations
pour un meilleur résultat

Nos recommandations
pour un meilleur résultat

Les conditions idéales pour repeindres en intérieur
Préparer les surfaces à repeindre
Préparer la peinture et le matériel
Peindre

Avant de vous lancer dans la peinture elle-même, il convient de préparer le travail.

Concrètement, cela signifie :

Veiller à ce que la température de la pièce soit comprise entre 10 et 20°C. Lorsqu’il fait chaud, la peinture sèche trop vite. Au contraire, par temps froid, elle sèche plus lentement, voire pas du tout. Si possible, réglez le chauffage en conséquence, ou attendez des jours meilleurs.

Veillez à assurer une humidité relative adéquate. L’air est trop sec ? Disposez des petits récipients d’eau dans la pièce. L’air est trop humide ? Allumez le chauffage.

Lorsque vous peignez, éviter de trop aérer pour ne pas créer de courant d’air. Attendez d’avoir fini pour ouvrir les fenêtres, ce qui accélérera le séchage de la peinture. N’ouvrez pas les fenêtres lorsqu’il fait trop humide à l’extérieur.

Avant d’appliquer la dernière couche de peinture, aspirez le sol et reportez à plus tard les travaux occasionnant de la poussière dans la maison.

La qualité de l’application d’une peinture dépend avant tout de la préparation de la surface.

1- Réparer les trous, coups, fissures avec l’enduit de rebouchage

Étape 1

Éliminez avec le couteau à enduire toutes les parties qui se détachent.

Étape 2

Préparez l’enduit de rebouchage en le mélangeant

Étape 3

Prenez de l’enduit de rebouchage sur le couteau à enduire et appliquez-le sur le manque. Comblez la totalité du trou, de la fissure. Laissez sécher.

Étape 4

L’enduit de rebouchage a tendance à se rétracter en séchant. Répétez une ou deux fois l’étape 3 jusqu’à ce que le trou, le coup ou la fissure soit totalement comblé.

Étape 5

Poncez toutes les irrégularités pour obtenir un support lisse.

L'astuce du pro !

Il est toujours préférable de reboucher une fissure importante en 2 ou 3 fois plutôt que de tenter l’opération en une seule fois. L’application d’une quantité importante d’enduit de rebouchage prolonge considérablement le temps de séchage et requiert souvent un important travail de ponçage.

2 - Nettoyer la surface à repeindre

Chaque support nécessite un nettoyage spécifique.

Nouveaux murs, plafonds

Dépoussiérez à l’aide d’une brosse douce puis passez un chiffon humide sur la surface.

Murs sales

Nettoyez-les avec un bon dégraissant type lessive Saint Marc. Laissez bien sécher.

Murs en brique, ciment ou béton

Éliminez les parties qui se détachent ou s’effritent à l’aide d’une brosse dure, puis dépoussiérez.

Bois

Si nécessaire, dégraissez, poncez légèrement et dépoussiérez soigneusement.

Vieux supports poreux

Poncez toutes les irrégularités pour obtenir un support lisse.

Anciennes peintures non poreuses

Éliminez la poussière à l’aide d’une brosse douce. Il n’est pas nécessaire de lessiver les murs, sauf s’ils sont gras.

Plaques de plâtre

Éliminez la poussière à l’aide d’une brosse douce.

L'astuce du pro !

Pour vérifier si une ancienne peinture est poreuse ou non, passez un chiffon ou une éponge humide sur le mur. Si la peinture absorbe l’humidité et devient plus foncée, c’est qu’elle est poreuse.

Veillez à avoir sous la main tout ce dont vous aurez besoin pour peindre.

Avant d’ouvrir le pot, retirez la poussière et les saletés qui se seraient déposées sur le couvercle pour éviter qu’elles tombent dans la peinture.

Mélangez bien la peinture pour obtenir une couleur homogène. Pour cela, utilisez le mélangeur fourni. Sauf mention contraire sur le pot, il n’est pas nécessaire de diluer la peinture. La peinture diluée est moins couvrante, et donc moins durable, et une troisième couche sera souvent nécessaire pour obtenir un beau résultat final !

Vider la peinture dans le bac à peinture.

L'astuce du pro !

Vous utilisez un nouveau pinceau ? Roulez-le entre vos mains pour éliminer les poils qui se sont détachés. Vous utilisez un nouveau rouleau ? Commencez par bien le mouiller et roulez-le sur un morceau de carton pour l’essorer.

Par ou commencer ?

Lorsque le plafond de la pièce doit être peint, commencez par-là. Achevez complètement de peindre le plafond (sous-couche et de finition) avant de passer aux murs. Si vous avez l'intention de peindre les portes et châssis, mettez cette opération en tête de votre liste. Terminez toujours par le sol.

Appliquer la peinture

Le phase de peinture se compose de deux parties : l'application de la sous-couche ou primaire, puis des couches de finition. Appliquez toujours deux couches de finition.

D'abord, posez le ruban de masquage afin d'obtenir des finitions nettes entres les différentes zones à peindre (plafond et murs, murs et boiseries …). Peignez au pinceau dans les angles et sur les bords et au rouleau sur les grandes surfaces. Laissez sécher la peinture suffisamment longtemps (vérifiez le temps de séchage sur l'emballage) avant d'appliquer le seconde couche.

Pour un résultat uniforme et sans traces, utilisez la même méthode pour appliquer la sous-couche et les couches de finitions.

Comment peindre un plafond ?

Étape 1

Commencez par peindre au pinceau les angles et les bords.

Étape 2

Plongez le rouleau dans la peinture et roulez-le sur le rebord du bac à peinture pour bien répartir la peinture.

Étape 3

Entamez le travail à côté de la fenêtre et travaillez dans la longueur du plafond. Travaillez par zone de ± 1m² et passez sur le raccord avec la zone déjà peinte sur environ un largeur de rouleau. Appliquez la peinture sur le plafond en croisant les passages du rouleau.

Étape 4

Peignez d'abord dans le sens transversal.

Étape 5

Terminez par des passages longitudinaux, en direction de la fenêtre.

Étape 6

Répétez les étapes 2 à 5 jusqu'à avoir peint une bande complète dans la largeur du plafond, puis passez à la bande suivante.

Comment peindre les murs ?

Étape 1

Commencez par peindre au pinceau les angles et les bords.

Étape 2

Plongez le rouleau dans la peinture et roulez-le sur le rebord du bac à peinture pour bien répartir la peinture. Ne soyez trop parcimonieux en peinture, sans toutefois qu'elle ne dégouline du rouleaux

Étape 3

Travaillez par zone de ± 1m². Commencez par peindre quelques bandes verticales sur le mur.

Étape 4

Passez ensuite le rouleau horizontalement pour répartir uniformément la peinture.

Étape 5

Terminez en passant le rouleau dans le sens vertical

Étape 6

Répétez les étapes 2 à 5 sur la zone suivante, en débordant un peu sur les surfaces déjà peintes pour que le raccord soit invisible.

L'astuce du pro !

Pour éviter que les raccords et les coups de rouleau se voient sur le plafond :
travaillez toujours en regardant vers la source de lumière pour bien voir où vous avez déjà peint. Ne travaillez pas trop lentement et ne vous interrompez pas avant d'avoir terminé.

Retirez toujours le ruban de masquage dès que vous avez fini de peindre, avant que la peinture n'ait séché. Cela vous évitera d'endommager la couche de peinture. Tirez prudemment, à un angle d'environ 45°. Si vous avez malgré tout laissé le ruban trop longtemps en place, découpez-en prudemment le bord avec un couteau tranchant.